top of page

ABOUT

Français ci-dessous

EN

Emilie St-Hilaire is a multidisciplinary artist and researcher of settler ancestry (5th/6th generation) born in Thompson Manitoba, Treaty 5 territory. She grew up on Treaty 1 territory, in Winnipeg’s francophone neighbourhood of Saint-Boniface. She earned a BFA Honours at the University of Manitoba, an MFA at the University of Alberta, and a PhD from Concordia University in Montreal.

 

Emilie's work has been exhibited nationally and internationally. She has received grants and awards from the Canada Council for the Arts, the Alberta Foundation for the Arts, the Edmonton Arts Council, and Hexagram Network.

 

Emilie is a recent doctoral graduate of the Humanities PhD program at Concordia University in Montreal, Canada. Her FRQSC-funded research examined the sub-cultural phenomenon of reborn dolls from a feminist perspective. Being one of few researchers studying this topic Emilie is regularly interviewed by journalists on the topic of reborn dolls. Her research has been cited in The Guardian (US), Le Temps (Switzerland), Gehirn & Geist (Germany) and Cosmopolitan (US). Emilie was also a guest on the NPR podcast Audacious with Chion Wolf.

 

Emilie's academic writing has been published in peer-reviewed journals including RACAR, and Le Journal International de Bioéthique. She is the author of a chapter in the book The Creation of iGiselle: Classical Ballet Meets Contemporary Video Games, edited by Nora Foster Stovel, published by the University of Alberta Press (2019). Forthcoming publications on reborn dolls will be listed soon.

Emilie is currently developing an art exhibition about dolls, robots, and synthetic relationships (for 2025/26).

CV available upon request.​

FR

Emilie St-Hilaire une artiste multidisciplinaire et une chercheuse née à Thompson Manitoba, territoire du Traité 5. Ses ancêtres étaient des colons, il y a 5 et 6 générations. Elle a grandi sur le territoire du Traité 1, dans le quartier francophone de Saint-Boniface à Winnipeg. Elle a obtenu un baccalauréat spécialisé à l'Université du Manitoba, une maîtrise en beaux-arts à l'Université de l'Alberta et un doctorat de l'Université Concordia à Montréal.

Le travail d'Emilie a été exposé à l'échelle nationale et internationale. Elle a reçu des subventions et des prix du Conseil des arts du Canada, de Alberta Foundation for the Arts, du Edmonton Arts Council et du Réseau Hexagram (Québec).

Emilie est récemment diplômée du programme interdisciplinaire de doctorat en sciences humaines de l'Université Concordia à Montréal, au Canada. Sa recherche financée par le FRQSC a examiné le phénomène sous-culturel des poupées « reborn » d'une perspective féministe. Étant l'une des rares chercheuses à étudier ce sujet, Emilie est régulièrement interviewée par des journalistes sur le thème des poupées reborn. Ses recherches ont été citées dans The Guardian (États-Unis), Le Temps (Suisse), Gehirn & Geist (Allemagne) et Cosmopolitan (États-Unis). Emilie a également été invitée sur le balado de NPR « Audacious » avec Chion Wolf.

Les publications académiques d'Emilie ont paru dans des revues à comité de lecture, y compris RACAR et Le Journal international de bioéthique. Elle est l'auteure d'un chapitre du livre The Creation of iGiselle : Classical Ballet Meets Contemporary Video Games, édité par Nora Foster Stovel, publié par la University of Alberta Press (2019). Les publications à venir sur les poupées reborn seront bientôt répertoriées.

Emilie développe actuellement une exposition d'art sur les poupées, les robots et les relations synthétiques (pour 2025/26).

CV disponible sur demande.

bottom of page